Répandez l'amour du partage
Kate Middleton Maladie
Kate Middleton Maladie

Kate Middleton Maladie – Le palais de Kensington a finalement confirmé l’état de santé de Kate Middleton suite à son hospitalisation après des semaines de silence et de suspicion. “Elle va bien” . Trois mots seulement peuvent calmer tout un royaume.

Dans un communiqué diffusé à plusieurs médias, dont ABC News, jeudi 29 janvier, la famille royale a officiellement évoqué les nombreux soupçons entourant l’état de santé de la princesse Kate Middleton. Ne notant aucune autre information. La famille royale est restée silencieuse sur la santé de Kate Middleton.

La majorité du communiqué se concentre sur le fait que “cette ligne officielle n’a pas changé” et que le calendrier de récupération de Kate Middleton a été initialement annoncé en janvier. Le palais de Kensington a déclaré qu’il ne publierait que des mises à jour significatives.

La maladie de Crohn a-t-elle été diagnostiquée ?

Les médias britanniques ont émis l’hypothèse que Kate Middleton pourrait souffrir de la maladie de Crohn. L’opération a été réalisée à la London Clinic, un établissement privé spécialisé dans la maladie de Crohn, bien que la princesse de Galles ait déjà été dans un autre hôpital.

Une information supplémentaire : Ian Patrick, le nouveau secrétaire particulier du couple royal, est membre du conseil d’administration de Crohn’s and Colitis UK, une organisation caritative qui vient en aide aux personnes atteintes de la maladie de Crohn. La fièvre, une diarrhée sévère et des douleurs à l’estomac sont des symptômes de cette maladie.

Kate Middleton a été hospitalisée pendant dix jours après une opération abdominale programmée, selon l’annonce du palais de Kensington le 17 janvier. La seule chose que la famille royale a dite, c’est que la princesse de Galles n’avait pas de cancer.

Jusqu’après Pâques en mars, Kate Middleton doit faire une pause dans ses fonctions publiques. Assister à la messe de Noël avec sa famille fut sa dernière apparition publique. L’opération inexpliquée qu’a subie Kate Middleton : la princesse est-elle atteinte de la maladie de Crohn ? Ces indicateurs qui informent les experts

Imaginez si quelqu’un avait découvert le plus grand secret de la famille royale britannique. Depuis janvier dernier, les professionnels de la santé et les observateurs royaux s’intéressent à l’opération secrète abdominale de Kate Middleton.

La princesse de Galles ne pourra probablement pas reprendre ses engagements publics avant Pâques, et le palais de Buckingham s’est contenté de faire savoir qu’il ne s’agissait pas d’un cancer. Famille royale anglaise : Kate Middleton “va bien” suite à son énigmatique opération, qui la tiendra cependant hors service pendant quelques mois.

Ce qui suit a été tweeté par The Independent le 20 janvier 2024 :

Comme on pouvait s’y attendre, la presse britannique a voulu en savoir plus et a donc creusé davantage. Au cours de son enquête, elle a appris que l’équipe de Kate et William avait été entièrement restructurée juste avant l’opération. Selon un article du Times publié par La Libre, un nouveau secrétaire particulier nommé Ian Patrick a été nommé.

Les deux indices d’une théorie

Ce diplomate en formation est néanmoins membre du conseil d’administration de Crohn’s and Colitis UK, une association caritative qui vient en aide aux personnes atteintes de la maladie de Crohn. La London Clinic est un établissement privé qui se concentre sur la maladie de Crohn ; L’épouse du prince William y a également été opérée. Malgré son expérience antérieure dans un autre hôpital de Londres, c’était toujours le cas.

Les professionnels de la santé ont trouvé deux éléments de preuve qui pointent vers une maladie gastro-intestinale inflammatoire et auto-immune chronique de Kate Middleton, qui se manifeste par des symptômes tels que des douleurs abdominales, une diarrhée sévère, de la fièvre et une perte de poids.

Nous ne saurons pas avec certitude ce qui ne va pas avec Kate Middleton jusqu’à ce que la Couronne fasse une annonce officielle, mais pour l’instant, elle se repose toujours et n’a rien fait. Dans un communiqué adressé à Page Six, le représentant de Kate Middleton a démenti les nombreuses allégations qui circulaient sur les réseaux sociaux concernant la santé de la princesse de Galles, jeudi 29 février.

Le publiciste de Kate Middleton a dissipé les rumeurs. Un communiqué de presse du palais de Kensington indique que l’opération chirurgicale abdominale programmée de la princesse de Galles a eu lieu le mercredi 17 janvier. Les médecins nous ont informés que “sur la base des conseils actuels des médecins, elle ne devrait pas reprendre ses fonctions publiques avant Pâques”.

Ils ont également mentionné que « l’opération a réussi et qu’elle devrait rester à l’hôpital pendant dix à quatorze jours avant de rentrer chez elle pour poursuivre sa convalescence ». Le repos est nécessaire pour que Kate Middleton se remette de son opération, mais sa longue convalescence et le mystère qui entoure sa santé sont préoccupants.

Le palais de Kensington a confirmé que Kate Middleton n’avait pas de cancer suite à son opération.
Le palais de Kensington a dû confirmer une fois de plus que la princesse de Galles n’était pas atteinte d’un cancer peu de temps après l’annonce de son opération ; cette rumeur s’était développée dans les jours qui ont précédé l’annonce de la maladie du roi Charles III. Les rumeurs sur l’état de santé de la mère de trois enfants circulent rapidement sur les réseaux sociaux.

Kate Middleton Maladie

médias et dans la presse britannique, qui avait précédemment confirmé que Kate Middleton était dans le coma, ajoutant ainsi au mystère entourant sa santé. Une affirmation qui a été rapidement rejetée. “C’est complètement ridicule”, a articulé son porte-parole.

Le prince William, quant à lui, a repris ses responsabilités après avoir passé de nombreux jours aux côtés de son épouse. Le représentant de Kate Middleton répond aux inquiétudes généralisées concernant sa santé en déclarant : “Nous ne fournirions que des mises à jour significatives”.

Depuis quelques semaines, les rumeurs sur le véritable but de l’opération de Kate Middleton se répandent sur les réseaux sociaux et touchent le palais de Kensington. Les fans de la princesse de Galles n’hésitent pas à poster leurs théories en ligne, qu’elles concernent sa santé, sa chirurgie esthétique, ou encore son éventuelle séparation. Leur communication aggrave certainement la situation en raison du manque d’informations proposées.

Néanmoins, un communiqué à ce sujet a été envoyé avec Page Six par le représentant de Kate Middleton, jeudi 29 février, afin de clarifier les choses. des mises à jour substantielles. Puis, pour tenter de mettre fin à toute cette incertitude, elle a martelé le sujet, affirmant , “Elle le fait bien.”Grossesses difficiles, malaises post-partum, entorse au doigt, etc. Voici quelques moments où Kate Middleton était loin d’être au meilleur de sa forme.

Nous aurons acquis une impression plus positive d’elle. La santé de Kate Middleton était une préoccupation majeure après son hospitalisation inattendue. Le Palais a annoncé que la princesse de Galles avait subi une opération à l’estomac et qu’elle serait étroitement surveillée à l’hôpital pendant au moins dix jours. Les activités de l’épouse du prince William seront interrompues jusqu’à Pâques.

En repensant à ces cas où la santé de la princesse de Galles n’a pas été épargnée, il convient de réfléchir à ce qui a pu avoir un tel impact sur la princesse. Elle n’avait pas été vue en public depuis la réunion de famille de Noël à Windsor le 25 décembre, et tout le monde se demande quelle a bien pu causer cela.

Complications de grossesse, déséquilibre hormonal

Il n’a pas été facile pour Kate Middleton, mère de trois enfants, de tomber enceinte. L’hyperemesis gravidarum, un trouble hormonal touchant 3% des femmes enceintes et marqué par des vomissements sévères (jusqu’à 10 par jour), était un compagnon constant de la princesse lors de ses grossesses.

L’épouse enceinte du prince William a été admise à l’hôpital en raison de graves nausées lors de sa première grossesse. Les choses sont devenues encore plus délicates lorsqu’elle est tombée enceinte de Charlotte en 2014. Kate Middleton a manqué à ses responsabilités en reportant ou en annulant à plusieurs reprises sept engagements officiels. De plus, elle prend une pause loin de la famille royale pour se détendre à Bucklebury, dans le Berkshire, avec la famille Middleton.

D’après une personne interrogée par le “Daily Mail”, “Kate se sent tellement mal qu’elle veut juste être avec sa famille et hors de la vue du public”. La source a révélé que la princesse, auparavant connue sous le nom de duchesse de Cambridge, cherchait du réconfort auprès de la nounou de George, une grand-mère impliquée, et de sa mère, Carole Middleton. “Elle trouve réconfort et authenticité à Bucklebury.”

Embarquez seul pour un voyage, William

Kate Middleton restera hors de vue du public pendant six semaines avant de faire son retour. Alors que son mari était en train d’accueillir Tony Tan Keng Yam et Mary, alors présidente de Singapour, elle a repris ses fonctions fin octobre 2014. “J’étais tellement excitée de quitter la maison !” s’exclama-t-elle à ses visiteurs, les lèvres légèrement écartées.

Alors que la princesse modèle, connue pour son attitude sans faille, entame sa troisième grossesse, elle devra faire face à une nouvelle période difficile. En attendant Louis, les soirées de Kate Middleton sont courtes. Lors d’une visite à Oxford, le prince William a admis que “nous ne dormons pas beaucoup en ce moment”, alors qu’il poursuivait seul ses activités.

Le fils aîné de Charles III s’est montré optimiste en déclarant : “Catherine doit surmonter cette première partie et nous pourrons enfin célébrer”, car, dans la plupart des situations, les symptômes de ce trouble hormonal ont tendance à s’atténuer à la fin du premier trimestre. C’est angoissant de commencer la grossesse comme ça, mais elle s’adapte bien.

Blessure liée au trampoline

À l’exception des problèmes pouvant survenir pendant sa grossesse, Kate Middleton ne semble presque jamais malade ou fragile. La princesse de Galles semblait brillante et joyeuse lors de sa visite dans une prison anglaise en septembre 2017, mais elle portait un bandage inhabituel à la main.

A proximité du point d’exclamation “Bonjour !” elle a révélé qu’elle et ses enfants avaient subi une blessure mineure alors qu’ils jouaient sur le trampoline à la maison. En écrivant qu’il s’agissait d’une “petite blessure, rien de grave”, Kensington Palace a tenté de l’apaiser.

Je serai de retour mercredi 17 janvier. chirurgie abdominale, comme l’a annoncé le Palais dans un communiqué. Après son « intervention chirurgicale programmée », Kate Middleton passera « dix à quatorze jours » à la London Clinic avant de rentrer chez elle pour poursuivre sa convalescence.

Je serai de retour mercredi 17 janvier. La princesse de Galles a été hospitalisée après avoir subi une opération abdominale, comme l’annonce un communiqué du Palais. Après son « intervention chirurgicale programmée », Kate Middleton passera « dix à quatorze jours » à la London Clinic avant de rentrer chez elle pour poursuivre sa convalescence.

Selon Vidal, la maladie de Crohn peut être décrite comme « une maladie du tube digestif qui fait partie des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ». La gravité et la fréquence de ces poussées peuvent varier d’un patient à l’autre.

Les poussées et les rechutes peuvent être atténuées grâce au traitement. Une personne sur mille en est touchée, selon le lexique spécialisé, qui ajoute que si elle ne guérit pas la maladie, elle aide néanmoins à maintenir une qualité de vie raisonnable.

Les médias indiquent clairement qu’il existe des situations où une intervention chirurgicale est nécessaire. Une poche intestinale peut être proposée, selon le site spécialisé Maladie-crohn.fr. Une telle intervention pourrait justifier une absence de visibilité du public pendant plusieurs semaines.

Compte tenu de l’importance de la vie privée des patients et de la santé publique
Ces semaines d’arrêt maladie ont renouvelé les inquiétudes quant au secret médical de la famille royale britannique, même si Kate Middleton pourrait dévoiler à l’avenir la raison de son arrêt maladie prolongé.

Le fait que personne ne sache rien du cancer dont Elizabeth II a souffert au cours de ses dernières années est la preuve que la santé royale a toujours été un sujet tabou. Le service de santé britannique a exprimé sa gratitude à Charles III peu après l’annonce de son examen de la prostate. Ils ont observé une augmentation des recherches sur « hypertrophie de la prostate » sur leur site Web, ce que beaucoup attendaient.

autorités, des dépistages réguliers et peut-être même des diagnostics permettant une détection précoce des tumeurs malignes. Contrairement à la santé du monarque actuel, Charles III, celle de Kate Middleton n’est pas d’intérêt public, malgré sa renommée.

Kate Middleton Maladie
Kate Middleton Maladie

Articles Similaires

error: Le contenu est protégé !!